Mardi, Alain a proposé une sortie au-dessus du joli village de Chateaudouble.
Tous chaudement habillés pour affronter le froid sec de saison et les minuscules flocons de neige, nous grimpons sur les sentiers humides vers le Serre de l’Ane. En prenant de la hauteur, nous découvrons le paysage tout blanc de givre, pour rappeler que nous sommes à deux pas du col des Limouches. C’est magique de se trouver enveloppés dans la dentelle de végétation au milieu d’un univers de rochers. Et le plus spectaculaire, après un effort soutenu dans une bonne grimpette, c’est la découverte du Pont des Sarrasins. Quel site extraordinaire fait d’une arche de pierre et de petites grottes. A voir. Nous profitons de l’abri d’une des voûtes pour manger au sec… comme au Moyen-âge ! Pour la descente, nous nous trouvons toujours dans le brouillard givrant, sauf en nous rapprochant de la plaine. Merci Alain.
Il fallait être « givré du bonnet » pour sortir avec ce froid. Eh ben non ! Bien sûr, on s’est un peu gelé les extrémités, mais on s’est vraiment régalé. Bonus, deux marcheuses ont même été frôlées par un chevreuil en course ! Ce n’est pas une blague ! … à moins que sous le bonnet ??? Et devinez qui a encore eu la gentillesse de nous offrir des pâtisseries au pique-nique et au goûter ? Merci Andrée.
Béatrice